Jour 4 – Walt Disney World ® Half-Marathon présenter par Cigna® Départ et arrive a: Epcot® 5 :30 a.m. samedi 9 janvier 2016

Objectif: 21.1km @ +/- 6 minutes/km = +/- 2h10 minutes

img_790139_1001_0005

Ce qui c’est passer: 21.38 km @ 6.08 minutes/km = 02:11 :16 – (pause santé obligatoire de 2-3 minutes comme il faut)

771

3e lever du corps avant les poules le coq et celui qui réveille le coq!!!

677

Je suis un peu plus poqué ce matin, j’ai moins bien dormis… les papillons peut être… Ou le stress de passer tout droit l’alarme, et pourtant, c’était la nuit ou je devais vraiment bien récupérer en prévision du marathon dans 2 jours et malheureusement ce ne fut pas le cas…

682

Ce matin c’est un peu différent des 2 autres matins, il y a 2 x plus de participants pour les plus longue courses on passe de 6 000 coureurs a 12 000 coureurs sur le site et ça parait beaucoup quand on passe la sécurité qui nous prendra plus de 45 minutes pour la fouille des sacs!!! Parce que oui tout est fouillé avant de mettre les pieds au Staging & Finish Line.

678

Pas de risque à prendre la sécurité de 12 000 coureurs en plus des accompagnateurs en dépend. TOUS les sacs sont fouillés et on doit impérativement utiliser le sac transparent qu’on nous remet à l’expo pour le vestiaire (si l’on utilise le vestiaire). Même les petites pochettes de tailles sont vérifiées et c’est bien correct! Une fois en ordre on se dirige vers le vestiaire pour déposer nos vêtements de rechange d’après course et ensuite à la race retreat ou on retrouvera notre groupe VIP runners world. On avait un service spécial qui nous permettait un accès direct à nos corals sans avoir à faire le détour complet pour s’y rendre, mais on devait arriver très tôt dans les corals pour le demi-marathon nous décidons de rester dans la race retreat le plus longtemps possible et de nous diriger nous même au corail qui implique aussi de marcher sur 2 km, mais c’est un bon warm-up! Je me prends une bouteille d’eau pour la route, un dernier arrêt à la salle de bain on dit au revoir à nos coachs du week-end et hop en route pour le coral de mon méri! Le F.

790217_1007_0009

680

À savoir mon coral a moi était le D et celui de Éric le F, mais on voulait courir l’événement ensemble alors c’est toujours au plus rapide de s’adapter. Moi je pouvais reculer de coral sans problème et Eric aussi, mais il ne pouvait pas avancer de coral. Ceux si sont bien sûr déterminé avec la preuve de temps que nous fournissons d’une course précédente.

686

Le départ est lancé pour l’élite (10aine de coureurs) a 5 :30 piles suivit du corail A, B, C, D, E, F,… qui sont tous espacés de 2 minutes exactement. Pour terminer par P. bien sûr avant le premier départ il y a une minute de silence qui est observer pour les militaires tomber au combat ainsi que l’hymne national américain .

690

Pour chacun des coraux le départ est donné par nul autre que mon canard préféré Donal Duck ainsi que c’est 2 acolytes Goffy et Mickey avec feux d’artifice comme toile de fond.

img_790138_1003_0049

Ruddy Novoty et Carissa Bealert les 2 annonceurs de course font un merveilleux travail pour nous garder motiver en attendant notre tour et Donald aussi d’ailleurs!

689

img_790140_1001_0002

694

790220_1010_0025

C’est la 5e fois que je cours un demi-marathon a Disney World alors je commence à bien connaitre le trajet, après le départ les 8 premiers km sont sur la route nous menant directement à Magic Kingdom, en passant par l’immense stationnement des visiteurs du côté de l’hôtel Contemporary.

695

696

C’est plutôt sombre et tranquille jusqu’au stationnement ou malgré le fait qu’il soit très tôt déjà les visiteurs sont l’a pour nous encourager. C’est à ce moment ou l’émotion est pas mal à son comble pour tous… L’anticipation, le passage dans le parc thématique sur Main Street USA ou la foule est agglutiné des 2 côtés de la rue pour nous encourager…

699

Pour nous il est autour de 6h00 c’est tôt très tôt, mais il y a du monde et ça crie c’est magique et la vue qu’on a devant nous est à couper le souffle (OK pas bon quand on court) le château de cendrillon qui est toute en lumière, tellement brillant sur le fond gris de la nuit.

Nous bifurquons par tomorowland pour revenir par fantasyland et puis finir par passer dans le château de Cendrillon.

703

Eric et moi sommes des coureurs relativement rapides en comparaison avec la majorité des coureurs Disney, nous somme chanceux de passer tôt a travers le château, je sais que plus tard dans la matinée ce point du parcours devien critique due à de nombreux arrêt « sauvage » de coureur en plein milieu du trajet pour prendre une photo… Attention à l’étiquette de la course a peint les amis penser aux autres si vous devez ralentir ou arrêter ne bloquer pas le chemin a ceux qui vienne et qui ne veulent pas s’arrêter. Comme en voiture, on signale on se tasse à droite, on vérifie qu’on ne gène personne et puis on arrête…

790171_1045_0013

Nous continuons notre trajet jusqu’à la sortit du parc vers le complexe hôtelier Grand Floridian, les terrains de golf tous en poursuivant vers notre point de départ/arriver qui est Epcot. Malgré nos précautions nous allons devoir arrêter pour une pause toilette chimique… L’appel de la nature, à 13-14 km… c’est la vie et c’est ainsi. J’attends mon homme et prends des photos, il fait encore gris, mais on sens que le jour veut se lever.

704

On poursuit, passe par le ravito Cliff signe qu’il en reste vraiment plus beaucoup.

705

Au 19e km il y a une surprise qui attend les coureurs… un viaduc qui tourne de la mort et qui tue les jambes… oui toujours le même il est toujours l’a celui l’a! Il a l’air bien inoffensif ce petit viaduc, mais il est sournois et surprenant comme toute petite bosse ou irrégularité dans l’asphalte qui arrive au 16e km d’un demi-marathon… Nous on est en mode gestion de jambes et courons tranquille, on se préserve pour demain, mais je suis déjà passer par l’a mon premier demi-marathon a Disney et j’étais resté très surprise et j’avais dit de méchants mots a ce viaduc dans ma tête bien sûr on est chez Mickey alors on se garde une petite gêne!

790144_1055_0045

790161_1070_0019

790156_1058_0023

790159_1049_0031

Une fois passer le viaduc de la mort ti tue l’affaire est dans la poche! Pour nous du moins, on bifurque par Epcot une dernière épingle plus que 1km et dans le temps de le dire on passe l’arche d’arriver, Carissa et Rudy annonce le nom de presque tous les coureurs qui arrivent à cette heure on est encore pas trop nombreux… Plus on se rapproche des 3 heures de temps de course plus les coureurs arrivent en grand groupe ces plus difficile pour eux de le faire.

Nous récupérons notre médaille, photo officielle pour être dans les règle du challenge, ramassons la boite a lunch et zou dans la race retreat.

790289_1007_0002

 

C’est bon de pouvoir se changer avec des vêtements secs et propres même si nous on est salle de sueur. On apprécie de retirer nos chaussures et de marcher sur du sec.

707

On est content aussi tellement de pouvoir rapidement avoir de vrai aliment a ce mettre sous la dent. La boite a collation fournie à tous est génial, mais d’avoir un bon café chaud et un gruau accompagner de fruits frais… c’est pour moi un très grand luxe!

708

On a le privilège d’avoir accès à quelque personnage dans la race retreat, après avoir bien manger et s’être réhydraté on ira rencontrer Pinochio et sa bande…

714

712

C’est un autre luxe d’avoir les 5 personnages du compte en même temps pour nous divertir. On prend le temps de parler avec Coach Budd et Bart Yasso (super accessible) et même de faire signer notre plan entraînement.

772

773

Et nous quittons pour aller faire la chasse aux l’écureuils… Et aux marchandises.

716

718

725

732

729

727

Nous retournerions à l’hôtel pour une vraie douche et un bon lunch, puis une après-midi tranquille ainsi qu’une soirée low key comme on dit.

733

735

766

767

739

Repas de spaghetti obliger ce soir et retour à la chambre très tôt, après s’être fait prendre par une grosse averse en sortant du restaurant. On a un gros défi devant nous demain matin alors au dodo

774

775

776

777

779

778

780

Marie-C.

Jour 3 – Walt Disney World ® 10K presenter par Cigna® Départ et arrive a: Epcot® 5 :30 a.m. vendredi 8 janvier 2016

Objectif: 10km @ 6 minutes/km = 60 minutes

Ce qui c’est passer: 10.15km @ 5.56 minutes/km = 01:00 :09

644

On peut dire que c’est un objectif réussis!

2e jours avec un réveil tôt, encore plus tôt que la veille parce que le départ est 30 minutes plus tôt. Ce matin c’est à 3 :00 AM. Tous est préparé pour nous nous reste qu’à manger un petit quelque chose, prendre notre café, s’habiller et zou ils sont partis!

584

Petite différence ce matin on a besoin de nos ponchos de pluie parce que malheureusement il pleut, la petite pluie fine que nous avons en quittant l’hôtel ira en s’intensifiant. Mais nous les coureurs on est des dures à cuire ce n’est pas une pluie de Floride qui va nous faire peur et ralentir nos ardeurs. On est des capables et des débrouillards.

La fouille des sacs se passe mieux ce matin, moins d’attente qu’hier, mais on appréhende demain ou il y aura beaucoup plus de coureur (le double si ce n’est pas plus) et de supporteur.

Ce matin on est en mission, trouvée un endroit ou attendre au sec… Ce n’est pas qu’il fait particulièrement froid, mais c’est humide. On va porter notre sac à la consigne et on se trouve un petit coin pour attendre dans le chapiteau. Les bénévoles sont hyper sympathiques et nous laissent rester sur place.

585

588

On a récupéré les couvertures hypodermiques de la veille pour se faire une protection pour la pluie parce que bien à un moment donner on va bien devoir se rendre à notre corail et attendre le depart.

790357_1003_0025

Nous sommes dans le coral B encore une fois ce matin, mais beaucoup plus à l’avant du corail qu’hier ce qui nous permettra de partir à la bonne vitesse.

595

602

On est en terrain connu pour cette course qui fait le tour du lac du Boardwalk / Beach Club (a gauche sur la carte) est notre terrain d’entrainement quand nous sommes en vacances à Disney.

10k map

Plusieurs résidants des hôtels autour du lac se sont levés très tôt et ont bravé les éléments pour supporter les coureurs et je les trouve fantastiques. Même chose pour les bénévoles qui sont tous plus formidables les uns que les autres.

790333_1018_0049

On a couru notre course vraiment à la vitesse cible en sautillant pour éviter les flaques d’eau jusqu’à un certain moment où ça ne donnait plus vraiment rien de le faire (l’évitement des flaques) parce qu’on était vraiment bien mouiller.

790378_1034_0012

Oui il a eu pas mal d’eau, mais ceci n’a vraiment pas gâché notre plaisir, une autre courses bonbon ce matin, avec l’entrainement que nous avons fait pour ce challenge nos jambes sont comme fraiche encore, c’est comme si on n’avait pas couru.

790374_1017_0011

On traine moin longtemps ce matin pour récupérer notre médaille, prendre notre photo pour la reconnaissance faciale et ramasser notre collation et notre gEar bag. Il pleut toujours des cordes hi hi!

605

417564_216758274_XLarge

607 C’est avec beaucoup beaucoup de gratitude qu’on se dirige au le chapiteau et à notre spot au sec dans la Race Retreat. Gruau, café chaud et vêtement de rechange étaient de mise pour nous.

609

Après notre déjeuner on aurait voulu une photo avec Minie, mais il pleut trop fort les personnages ne sont pas sortis et on ne veut pas attendre donc nous retournons a l’hôtel et on a eu l’opportunité d’avoir quelque photo personnage dans la race retreat.

611

613

619

On a de l’ouvrage (particulièrement moi) je veux reporter la même paire de souliers demain pour mon demi-marathon alors c’est donc opération séchage entre 2 brasser de lavage.

620

621

622

Si non vraiment pas de gros planning aujourd’hui a par un lobster roll pour le lunch et une réservation au restaurent BOMA à 17h, une fille a c’est priorité hein qui dans mon cas c’est mon estomac!

 

634

J’ai dû prendre les grands moyens pour mes souliers —> avec le séchoir, mais je suis venu à bout de toute cette humidité.

631

Un des défi que nous avons rencontré cette journée (et les autres jours aussi un peu) était de rester tranquille pour ménager nos jambes. Je ne peux pas me considérer hyper active, mais j’aime quand même bouger et particulièrement quand je suis à Disney. Je mes a jour mon fil d’actualité de FB et répond à quelques messages sur notre immense balcon en attendant 16h ou nous allons prendre la direction du Annimal Kingdom Lodge pour notre repas du soir au BOMA flavor of affrica.

645

646

Notre chamber qui est un sechoir a linge!

Nous avons marché de notre hôtel au Hollywood studios, pris les transports Disney des studios au Lodge. Ce qui a très bien été. Oui on doit reposer nos jambes, mais on ne doit pas non plus ankyloser.

Notre réservation était à 17h et ce n’étais pas la première fois que nous allions a ce restaurant, mais j’étais un peu inquiète de l’effet qu’aurait celui (nourriture a tendance africaine/exotique et un mini peu épicer, mais c’est quand même à la mode Disney et accessible pour les enfants et les grands) si sur notre course du lendemain matin… J’étais très rassuré que voir que tous les meneurs d’allure Cliff (lapin de cadence) du week-end étaient à ce restaurant si leur système digestif était capable de supporter ce genre de nourriture et bien le nôtre doit aussi pouvoir le faire… Ça se passe souvent entre mon oreille gauche et mon oreille droite!

648

C’est un type buffet. J’ai pris la soupe qui est délicieuse, beaucoup de riz au jasmin le saumon avec légume et les fruit et genre de carrés aux dates pour dessert. Tous en portion très généreuse. Je crois que comme carb loading c’était parfait. Et c’est aussi une adresse à retenir parce que finalement tous ont très bien passé et a très bien été digérer.

670

Hollywood Studio derrière

Retour au bercail avec notre eau chaude citronner pour bien digérer sans pépin dodo a 20h30 pour notre demi-marathon du lendemain!

 

673

674

Marie-C.

Jour 2 – Walt Disney World ® 5K presenter par Cigna® Départ et arrive a: Epcot® 6:00 a.m. jeudi 7 janvier 2016

Objectif: 5km @ 6 minutes/km = 30 minutes

526 - Copy

Ce qui c’est passer: 5.18km @ 6.07 minutes/km = 31:41

465 - Copy
A 3h45 tapant l’alarme nous a réveiller… Ca peux paraitre vraiment tôt mais je me réveille pour allez travailler a 4h30 tous les matin alors mon système n’est pas si mélanger ce n’est que 45 minutes de différence vraiment pas la fin du monde!

510 - Copy

Tous avais été préparer à l’avance (et ce sera ainsi pour toute les courses), je peux paraitre une freak de l’organisation et de la préparation mais ca me permet de dormir sur mes 2 oreille et de me réveiller plus tard. Notre routine est simple pousser le bouton de la cafetière (étape très importante), nous habiller manger, mettre nos lentilles, se brosser les dents et rouge a lèvre (pour moi seulement) chaussure, ramasser notre gEAR bag qui est déjà prêt avec nos vêtement de rechange et hop a l’autobus! En gros 20 minutes et c’est fait!

Le service de transport commençais exceptionnellement ce matin a 4h00 et les coureur devais être dans les autobus pas plus tard que 4h45 pour prendre le dépard. Nous somme a l’arrêt a 4h15 et il y a une beaucoup de gens qui attendes pour l’autobus et je trouve ca bien étrange, mais je suis rasurrer rapidement quand je vois les 3 autobus qui attende derrière la première pour ramasser des coureur. Le 5 km est une course non chronométrer (excepter pour ceux qui on un dossard du Dopey Challenge) et c’est familiale, les jeune peuvent participer accompagner d’un adulte des l’âge de 5 ans le jours de la course et bien sur être en mesure de completer le 5km. Les poussette/babyjogger ne sont pas admise pour aucune des courses. C’ets un autobus d’endormis mais de gent heureux qui nous amenne au staging start/finish line en 10 minutes même pas.

Nous passons la sécurité, la fouille des gEAR bag, quelque photo et allons déposer nos choses au vestiaire. Ce matin c’est plutôt frais, 14 degrés et nous savons que nos fréquence cardiaque ne monteront pas vraiment pour cette courses qui sera vraiment très molo pour nous alors on décide de garder nos manches longue et pour moi ma petite veste dans le pire des cas je vais la retirer en courant. On dois attendre une bonne heure avant que le départ soit donner pour notre vague (B) je ne veux pas avoir froid, trop de perte d’énergie.

467 - Copy

Notre vague la B (coral) est déjà bien remplis quand nous avivons. Nous somme complètement a l’arrière, je suis contente parce que ça me permet de faire une belle rencontre mais je sais que ce n’est pas bon pour notre chrono. Avoir été seul je me serais faufiler comme un mulot pour de rapprocher le plus possible du début de la vague mais mon méri n’est vraiment pas d’accord avec moi… (Il a moins d’expérience que moi avec les courses runDisney et a la tête plus dure que moi aussi).

468 - Copy

470 - Copy

Rituelle habituelle d’avant course a Disney, musique entrainante, annonceur pas mal comique, hymne national, feux d’artifice et on est partit…

476 - Copy

En marchand OUI ça avance pas vraiment hi hi! On trottine un peux mais en slalomant entre les gens. Pas grave on reste zen ce n’est vraiment pas le temps de perdre de l’énergie qui est très précieuse pour nous.

477 - Copy

Comme des petit mouton on a décider de suivre la parade, on a bien effectuer des petit dépassement mais aucune grande prouesse.

790448_1011_0011

Surprise par le flash!

790450_1030_0006

790508_1032_0048

Le trajet est le fun en fait je crois que c’est exactement le même 5km que la fin de semaine du demi-marathon des princesse qui consiste a passer a travers le World Showcase et traverser Epcot. Il y a 2 point d’eau et 1 tente médical sur le trajet et quelque opportunité (3-4) de voir des personnage.

img_790464_1001_0005

479 - Copy

img_790464_1002_0050

790489_1004_0021

Le soleil a même pas eu le temps de se lever et on avais terminer de courir en fait je crois que lorsque nous somme arriver il y avais encore des vagues qui n’étais pas partit. Un 5km sans stress et pas trop vite. J’ai trainer Sven avec nous dans la poche arriere de ma veste, on a ramasser notre médaillons, de l’eau, super important pris notre photo de finisher, ramasser notre boite a collation ainsi que notre gEAR bag au vestiere et nous somme diriger vert la tente Race Retreat ou un petit déjeuner asser complet (chaud et froid) nous attendais.

img_790464_1003_0020

500 - Copy

Avec Runner’s world nous avion une section réserver pour nous avec des tables, un endroit pour s’étirer, des entraineur et conseiller a notre disposition pour répondre a nos questions, en plus de toutes les autre faciliter : des toilette nettoyer fréquemment et endroit pour se changer, serviette propre, eau pour se laver…. Franchement c’est de la course de luxe!!! ET J’ADORE ÇA! Un petit tour au vestiaire avant de manger c’est vraiment plus confortable!

483 - Copy

490 - Copy

492 - Copy

491 - Copy

IMG_1218

Coté nourriture il y a de tous et à volonté, je suis plutôt conservatrice avec mon gruau et mes fruit mais ce n’est pas le cas de mon méri y a des œuf, saucisse de dinde, gaufre mickey, café jus lait… On ne manque vraiment pas de rien.

485 - Copy

484 - Copy

On se fait des nouveau amis aussi… Et bien sur les personnages qui aujourd’hui sont ceux de Country Bear Jamboree.

489 - Copy

Bon lui c’est Bart Yasso (Yasso 800)… Pas Country Bear.

497 - Copy

Avant de retourner a l’hôtel pour une vrais douche, une photo s’impose avec Plutôt,

IMG_1234

505 - Copy

516 - Copy

Retour aux autobus (super bien identifier). Première course de faite il en reste 3, la glace est brisser.

512 - Copy

513 - Copy

Nous somme de retour a la chambre et la journée est encore très jeune, piscine, lunch au Boardwalk bakery, piscine, lavage et sieste sera de mise jusqu’à 17h30 ou nous irons a la soirée spécial Pasta in the Park.

519 - Copy

520 - Copy

 

Photo officiel a notre spot officiel!

540 - Copy

537 - Copy

541 - Copy

Cette soirée est a Epcot au World ShowPlace Pavilion qui est situer entre le Canada et les Royaume Unis, pour assister à cette soirée un billet doit etre acheter mais pour nous il etais inclus avec notre forfait de course. En arivant a Epcot nous montron notre passe spécial et un bracelet special nous est remis qui nous permetera d’acedder au pavillon et a un endroit qui nous est reserver pour voir le spectacle son et lumiere IllumiNations: Reflections of Earth plus tard dans la soirée.

583

Nous avons un beau 30 minutes devant nous pour aller fouiner dans la partit World ShowCase de Epcot avant le repas, on en profite un peux.

A disney quand un evenement est organiser a 18h00 et bien s’est a 18h00 pile que ça se passe. Précision et ponctualité sont toujours de mise pour cet entreprise et ça me plais beaucoup.

577

Pasta in the Park est un grand banquet (de type buffet) organiser pour les coureurs et leur famille avec DJ danse, jeux et personage dans ce cas si les jouets de toy’s story.

579

On retrouve notre groupe de Runner’s world, nous avons une section très bien situer qui nous est reserver. On se choisi une table y déposont nos chose et allons se mettre en ligne pour une photo avec Buzz et Woddy, faut quand même prioriser manger ou allez voir Buzz!!!! L’atente est tres courte, nos estomat en sont ravis.

543 - Copy

561

Dans cette ordre Buzz Woody et nourriture,

546 - Copy

575

542 - Copy

560

562

Premiere Mickey bar de plusieurs!

580

C’est vraiment le fun il y a des « photos booth » qu’on a bien utiliser

555

Avec cette soirée nous pouvions assister aux spectacle son et lumière illumination reflection on earth a 21h et avoir un emplacement de choix pour le faire (spectacle que nous avons vue plusieurs fois puisque nous somme d’excellents Disney clients) mais nous avons décider de retourner a l’hôtel sagement. Il nous reste encore 3 courses et 3 levés a 3:00. Nous ramassons tous ce que nous avons besoin pour le lendemain matin et hop!

581

582

Au dodo demain on a notre 10km a courir:

536 - Copy

Marie-C.

Une princesse pas mal Dopey – Jour 1 l’EXPO

Une petite mise en contexte, en avril 2013, 3 mois après avoir débuté la course à pied à partir de rien, je me suis inscrite à 2 courses pour l’année suivante. 2 course runDisney, soit le Demi-Marathon Thinkerbell 2014 a Disneyland en janvier et le Demi-Marathon des princesses en février de la même année a Disney World en Floride.

Cette même année on pouvait s’inscrire à un défi bien spécial, une première, qui je croyais, n’était pas à ma portée. C’était la première année qu’un défi du genre était disponible pour runDisney et c’était le Dopey Challenge qui consistait à courir toutes les courses de la seule fin de semaine marathon à Disney. Bien sûr runDisney offre plusieurs fins de semaine de courses au courant d’une année (8) mais une seule ou il y a le mythique 42.2km et c’est en janvier. C’était mon rêve de course a l’époque je ne savais même pas si je pouvais courir un demi-marathon alors imaginer un 5km, 10km, demi-marathon et Marathon dans la même fin de semaine. Pour moi c’était très audacieux et je voyais ça très gros… le 42.2km m’impressionnait beaucoup c’était l’a ou on différencia les adultes des enfants! (OUI je sais c’est vraiment juste dans ma tête que ça se passe).

Voilà presque 3 ans plus tard, le 5 janvier 2016, après beaucoup de course en entrainement et en événement des 10km, demi-marathon et marathon, un entrainement rigoureux de 16 semaines, je suis assise dans l’avion qui me transportera vers quelque chose que je croyais bien trop grand pour moi et que je vais partager avec l’homme de ma vie. Si on me l’avait prédit…

384

Jour 1 – runDisney healt and fitness Expo (Expo) – mercredi 6 janvier.

441

Pour la portion courses et Disney du voyage, le mercredi matin était le seul matin ou nous pouvions nous réveiller selon notre horloge interne, c’est a dire sans alarmes. Alors même si j’avais vraiment beaucoup envie d’avoir la nouvelle édition Ariel des new balance runDisney pour ma santé, ma préparation et pour mes courses a venir j’ai décider de ne pas mettre le l’alarme a 5 :30 pour pouvoir avoir une place dans la ligne virtuelle pour acheter les souliers. Nous avons toutes nos priorités et je suis une petite bibitte qui a besoin de dormir pour ne pas me transformer en Grumpy et la possibilité est grande que dans les prochains jours je souffre de privation de sommeil!

Naturellement c’est vers 6 h 30 que notre horloge interne a décidé de nous réveiller et naturellement il n’y avait plus de place dans la ligne virtuelle pour les chaussures cette journée l’a, mais ce n’est pas la fin du monde.

409

Nous avons une réservation pour petit déjeuner avec Minnie Mousse a la plage a 9 h 30 alors je profite du temps que j’ai devant moi pour faire notre 1er brasser de lavage (vêtement de notre 5km en entrainement de la veille et vêtement que nous avons porté pour voyager) nous voyageons léger et je n’aime pas laisser nos vêtements d’entrainement sales trop longtemps j’ai l’impression que les odeurs et bactéries s’incrustent moins dans les tissus quand je les lave rapidement et comme ce matin j’ai un peux de temps!

On prend une chance malgré notre réservation, qui est a 9 h 30, de ce présenter 40 minutes plus tôt on est prés et on a faim! On a déjà mangé un petit quelque chose et bus un café, mais vous savez les marathoniens on a toujours faim!

355

Le déjeuner pris plus tôt fait en sorte qu’on prend la navette plus tôt pour l’expo.

363

Tous les Hôtels officiels Disney on un système de navette (gros autobus voyageur) spécial pour la fin de semaine qui dessert l’expo ainsi que staging, start & finish line et gratuitement pour les coureurs et spectateurs résidants a Disney.

418

401

402

Attention chaque événement runDisney est différent, mais dans le cas du week-end marathon je crois que tous les Hôtels sur le site de Disney sont desservit. Nous logeons au Beach Club et dans notre cas la navette dessert 5 hôtels: Boardwalk, Beach & Yatch Club, Dolphin et le Swan. Bien sûr quand l’autobus est plein d’autres autobus sont dépêchés aux autres hôtels… Nous n’avons jamais attendu plus que 10 minutes pour le transport, le service est en continu tout au long de la fin de semaine vraiment très bien organisée.

Dans le cas qui nous intéresse nous n’avons pas fait la run de lait, l’autobus a été rempli a notre arrêt et nous somme allez directement a l’expo. Superbement bien organiser encore une fois pour gérer les visiteurs de façon sécuritaire et ordonnée. Les piétons circulent dans des zones qui leur sont réservées ce qui n’intervient pas avec les voitures qui essayent de se stationner ou les autobus qui viennent déposer les visiteurs.

L’expo est divisée en 3 :

HP Field House

  • 10KM, demi & marathon – Dossards
  • Runner’s World, Dopey & Goofy Challenge dossard, chandail & gEAR Bag
  • Castaway Cay Challenge dossard, chandail & gEAR Bag
  • Marchandise runDisney ($)
  • Items commémoratifs pré payer

394

Jostens® Center

  • 10K, demi & full sans challenge chandail & gEAR Bag Pick-Up
  • Conférencier
  • Exposant
  • Échange de taille pour les chandails
  • Marchandise runDisney ($)

Champion® Stadium

  • Tracking des coureurs
  • Exposant
  • 5K dossard, chandail & gEAR Bag
  • Kids Races (course des enfants) dossards, chandails & gEAR Bag
  • ChEAR Squad (spectateur qui on acheter un forfait spécial)
  • Retraite pré et post course ($) et Déjeuner dans l’espace réserver aux familles ($)

404

Pour nous qui devions a allez qu’a 2 endroits (Runner’s World Challenge et Castaway Cay Challenge) les 2 sont un a coté de l’autre dans le HP Field House.

396

395

Aucune attente aux 2 endroits, Éric et moi ne recevons chacun : 3 dossards, 7 chandails de courses 2 sacs en plastique transparents runDisney (gEAR Bag) qui nous servirons de bag check (rien d’autre n’est autoriser) une étiquette autocollante avec notre # de dossard, des petites épingles et 2 minis-bar cliff ainsi que le petit livre avec la programmation de la fin de semaine. De plus et c’est importants nous recevons une admission a la soirée Pasta in the Park ainsi qu’un bracelet noir Runner’s world VIP qui nous donne accès a la retraite pré et post course. (Demi et full) ainsi qu’au post course un 5 et 10km), personnellement ce bracelet deviendra mon meilleur ami parole de poulette de luxe assumer!

433

399

Nous devons prendre une photo avec notre dossard et de notre tite face immédiatement après avoir récupéré notre dossard pour des fins de reconnaissance faciale. Ce processus se répétera après chacune des courses et validera que les coureurs du challenge complètent bien toutes leurs courses. Si une course est manquante ou si notre face n’est pas la même sur les 5 photos et bien pas de médaille Dopey. (il y a un marcher noir de médaille Dopey sur ebay vous irez voir!!!)

400

Autre chose que je voulais faire (c’était important pour moi) prendre la promotion avec marathonfoto. Disponible seulement à l’expo. En achetant d’avance un coupon de 75$ US qui nous donnait droit par la suite de l’échanger pour 100$ a dépensé chez marathonfoto. Je m’étais renseignée et pour 104$ j’avais droit de télécharger toutes les photos des 4 courses. C’était un souvenir que je voulais avoir.

414

Après c’est 2 taches terminer nous étions libre de poursuivre avec nos achats d’item officiel de course. Finalement pas trop de dommage ont été fait, on a certain regret (la veste officielle du week-end qui était vraiment très belle), mais c’est la vie!

420

423

422

Nous avions besoin de gels de nutrition et Éric avait besoin aussi de bas.

442

On a fait un petit détour par le kiosque New Balance voir les fameuses chaussures on a fait un petit tour des autres exposants, mais avons filé entendre la mini conférence donner par Bart Yasso, Bud Coates, Dave McGillivray et Tara Gidus nutritionniste de runDisney. C’était une série spécifiquement pour les coureurs du Dopey Challenge. Nous sommes très heureux d’y avoir assister elle nous a permis de réajuster notre stratégie pour la fin de semaine et particulièrement au demi-marathon et de confirmer notre plan pour finir avec un bon marathon.

392

On ne s’en rend pas vraiment compte, mais avec tout ça et bien on est sur nos jambes et nos pieds depuis plus de 3h, et à ce stade-ci on doit penser à aller se reposer et à nous alimenter. Retour a l’hôtel pour un lunch rapide, une bonne sieste d’après-midi et organiser nos choses pour notre première course le 5km du lendemain matin.

458

À 17h nous avons une réservation pour souper a l’hôtel (Yactchman steak house au Yatch Club)

450

5minute a pied de notre chambre et dodo très tôt (20h30) avec 3 alarmes régler a 3 h 30 le lendemain matin pour être certaine de ne pas passer tous droit : Le téléphone cellulaire, le iPad et la réception de l’hôtel (wake-up call).

459

Marie-C.XX

Numéro 4

Fidèle a mes habitudes, après avoir laisser la poussière retomber et digérer le tout, je me devais de faire un petit compte rendu se mon week-end marathon de Montréal 2015. (All right je sais je suis vraiment en retard)

344785_204653679_XLarge

Si j’avais fait ce compte rendu dimanche après-midi de suite après la courses celui si n’aurait peut n’être pas été jolie. J’étais en plein pitti party. Je me suis accordé ce droit, pour quelques heures, d’être fâché après moi après ma jambe, après la course j’étais fâchée, mais surtout déçue.

344785_204650097_XLarge (1)

Je pourrais trouver 1000 raison et excuse, mais ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas une personne qui se trouve des excuses.

À 18 h dimanche après ma courses j’ai séché mes larmes, ravalé ma déception et tourné la page de cette course. Parce que même si j’en parlais pendant 100 ans et bien le résultat ne changera pas.

IMG_5931

Celle si a été comme une mauvaise journée au bureau et comme une mauvaise journée au bureau je n’y accorderais pas plus d’importance quel mérite. Ça fait partie de l’apprentissage et du cheminement, mais ce n’est pas ces moments moins joyeux qui me définissent en tant que personne…

344785_204847791_XLarge

Par contre mes moments forts du week-end eux j’ai envie d’en parler,

· Allez récupérer mon dossard a l’expo avec mes collègues du bureau, on est en forme ou je travail, l’occasion d’échanger un peux plus avec eux dans un autre contexte que : on aurait besoin que tu révises le contrat des barrières dans le dalot d’alimentation, on a changé un peu le concept…

· Ma soirée a faire de la promotion pour Les Courses Gourmandes a été tellement valorisante pour moi j’ai rencontrée plein de gens formidables. C’est avec beaucoup de fierté que je chausse les souliers d’ambassadrice pour ce circuit et de faire de la promo avec l’équipe rend la chose vraiment concrète, je sens que mon rôle est mis a contribution et j’aime vraiment ça. Et en plus j’ai eu l’occasion de partager ce bonheur avec ma personne favorite mon méri!

· Mon rituel d’avant courses, et oui je suis comme ça j’ai besoin de rituel ça me sécurise et me fait un bien fou. Prendre mon temps pour préparer mes choses en après-midi la veille, l’échange que j’ai avec la communauté instagram et mes amis FB sur mon outfit final… Une tradition importante pour moi.

· La rencontre d’avant courses sur le pont avec des amis c’est précieux les liens tisser sont fort on partage tous la même passion/sport et on passe tous a travers les mêmes embuches et les mêmes joies. La rencontre de 2 filles en OR dans un corral plus masculin c’était tellement bon de vous avoir avec moi A-L et M-H vous avez ajouter beaucoup de joie dans mon cœur.

· De courir le premier 20km avec une nouvelle amie, A-L, on a jasé on a ri on a fait des blagues ce 20 km a passé a une vitesse éclaire, notre pace était steady j’avais des jambes, j’avais du souffle j’étais heureuse, j’étais présente.

· Le petit texto que j’ai reçu de ma sœur un petit texto tous simple qui m’a fouettée il est arriver juste a point celui l’a et m’a aidé a terminer le travail.

· Les gens qui m’attendais à l’arrivée c’est précieux et ils ont été indispensables.

· Le support que j’ai reçu de tous les messages d’encouragement les félicitations, les beaux mots et je vous en remercie tellement.

· Et pour finir mon méri, oui encore lui je le dis souvent je suis simplement une fille qui cours, mais je ne pourrais pas le faire autant si ce n’était pas de lui. Il me permet d’embrasser cette passion et cette discipline et il est toujours présent pour rendre ça le plus facile pour moi.

Pour finir, voici quelque photo de l’épreuve, un souvenir. Méfiez-vous, c’est photo c’est de la comédie, ma bouche ouverte pour avaler des abeilles et mon menton dans les airs parce que je regardais vers le ciel dans l’espoir d’avoir peut être un peut d’aide!!!

344785_204662906_XLarge

344785_204766972_XLarge

344785_204622368_XLarge

IMG_5932

344785_204809141_XLarge

 

IMG_5918

Marie-C.

Popper le champagne j’ai couru mes 2015 km en 2015 WOOT WOOT

2015-en 2015 - aout

Et bien voilà…. C’est le temps de popper le champagne j’ai couru mes 2015 km en 2015….

Défi compléter en aout.

Vraiment plus rapidement que je le croyais.

On m’avait prédit novembre, je crois, hi hi!!!

Mais oublier ça je n’arrête pas l’a!!!

Les 2 dernières semaines d’aout ont été différente, après ma chute au verger j’ai réviser mon plan et me suis ajusté a une nouveauté…. J’ai une cheville un peux abimer.

Je me soigne et suis à la lettre les recommandations qui sont de ralentir et m’ajuster pour ne pas empirer la situation.

J’ai de très beaux projets a venir et que je ne veux pas bousiller mon planning. Donc je trottine pour le moment, les intervalles rapides et les entrainements tempo son mis un peu de coté tant qu’il y aura de la douleur eu un manque de force et de mobilier. J’aime trop courir pour compromettre ma pratique de ce sport par de l’ambition mal placer. C’est quoi de lever un peu le pied pour quelque semaine pour se remettre d’une blessure, quel impact ceci peu avoir… Se poser la question c’est d’y répondre.

Avec tout ça et bien je souhaite vraiment que les mois a venir seront aussi bien remplis en km avec un petit moment de répit tous de même en octobre pour mes vacances et parce que le repos et bien c’est nécessaire et ça aussi nous fait progresser.

Bon congé de la fête du travail

Marie-C.

Demi marathon des vergers – les ingrédients de cette recette gagnante.

Ouf il y en a des plus éprouvantes que d’autres, celle de ce week-end en était une pour moi et elle ma jeter a terre au sens figurer comme au sens propre.

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

Ma 2e participation au Demi-Marathon des vergers sur le circuit des Courses Gourmande, circuit que je représente fièrement comme Ambassadrice, a été plus éprouvante cette année pour moi. Au départ, j’étais moins bien préparer j’ai beaucoup moins de vitesse et d’intervalles dans les jambes depuis les dernières semaines et on dirait que celle si sont plus complaisante et moins habituer de souffrir. Ou peut être aussi mon cerveau qui me joue des tours brefs, puisque je n’ai pas de course avec des objectifs temps précis avant le printemps prochain et bien je suis plus relaxe pour ça et pour d’autres bonnes raisons! OUI je vais participer a plein d’événements avant Ottawa 2016, mais ce sera des courses plaisir comme je les appelle juste pour le fun.

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

Une course plaisir dois quand même être bien préparer parce que pour avoir du plaisir je crois qu’il faut s’être entrainé si non et bien c’est misérable qu’on franchisse l’arche d’arriver particulièrement dans des conditions comme dimanche passer aux vergers.

Le Demi-Marathon des Vergers est un parcours magnifique un des plus beaux et diversifier. Une portion en ”XC‟ une portion sur le bitume, des monté des décentes des faux plats de beau paysage une belle communauté qui supporte les coureurs et des bénévoles en or. Magnifique oui, facile NON, pas pour moi. Si on ne s’économise pas un peu en début de courses la final peut être très sournoise.

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

J’étais en terrain connu je savais bien qu’on commençait avec un beau 4km dans les vergers et finissait avec le même beau 4 km dans les vergers et entre les 2 on avait la fameuse et célèbre monté de la Petite-Caroline a affronté 2 fois. Une belle monter courte, mais avec un déniveler impressionnant particulièrement au retour ou tous s’entende pour dire qu’on a l’impression de gravir un mur. On aime ça les défis on aime ça. On est bien fier quand on termine une course peut importe la distance, mais quand c’est un terrain accidenter avec des conditions difficiles comme hier ou une chaleur plus intense qu’a l’habitude étais très présente on est fier ++ et c’est la beauté de la chose.

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

Hier c’était chaud, mais c’étais chaud pour tous, et c’était accidenter, mais ça aussi c’était pour tous, et dans les vergers on devait être prudent (les trous, la pelouse humide, les petites roches, les branches, les pommes…), mais encore l’a on devais tous être prudent, nous étions tous dans le même bateau celui de courir et de donner tout ce qu’on a dans le ventre les jambes et le cœur. (attention ici je parle du sens figurer pas le sens propre OK)

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

Bon bien sur la course ce n’est jamais facile j’ai eu mes petit bobos qui sont apparus au 15e ampoules, soif et vous êtes habituer au reste… Mais ce a quoi je ne m’attendais pas…. Un retour aussi difficile dans les vergers, mes jambes étaient restées avec la Petite-Caroline, je commençais a avoir hâte de manger ma tarte aux pommes qui m’attendait avec le snack a l’arriver (oui oui je suis gourmande) et ce qui devais arrivez arriva pendant que je rêvais a ma tarte aux pommes j’ai manquer d’attention et je n’ai pas vue la rigole creuser probablement par la roue d’un véhicule et crack (oui ça fait crack j’ai même réveiller les pommes qui dormais dans les arbres paisiblement), mon pied a viré et j’ai manqué de force et je vigilance et je suis tombé à plat ventre dans la position de l’étoile dans la terre… I’m a star!!!

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

Et tout ça juste après un dépassement, donc il y a un gentil gars qui a vu la fille qui l’a dépassé s’éffoirer juste devant lui pay back baby! Mais en super gentleman il m’a demandé si j’avais besoin d’aide ou si je voulais qu’il prévienne quelqu’un/les secours. NON je suis OK je poursuis, mais après 100 mètres je n’étais pas si OK que ça j’ai poursuivi, mais pas été capable de le faire au même rythme.

J’ai terminer ma course a un rythme plutôt lent, pas de folie d’accélération dans les derniers kilomètres, je n’ai de toute façon plus de technique mon talon frappe le sol parce que l’atterrissage mi-pied est trop demandante sur ma cheville amocher. L’amortis et le rebond me dérange et ça tire pas mal.

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

Je passe sous l’arche et vite je veux de la glace. Les paramédic ont été vraiment super même si je leur ai fait peur avec mon pédicure…. Nous les coureuses on a des jambes d’enfer, mais pour les pieds on repassera! Je dois être un peu sous le choc et l’adrénaline doit redescendre parce que je tremble.

Il me reste plus qu’à attendre mon méri qui lui aussi à galérer un peu, vergers, cotes, chaleur, re-cotes et verger… Bref ni pour lui ni pour moi se fut un grand succès cette course, mais we live we learn… Et c’est clair que je veux encore prendre ma revanche sur les vergers. Je ne crois pas que cette course sera sur le calendrier du circuit des Courses Gourmandes en 2016, mais je vais être patiente et attache ta tuque avec de la broche ma Petite Caroline tu me reverras en 2017!

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

L’organisation a encore une fois livré une course magnifique, OUI je les aime mes Courses Gourmandes, j’en ai couru quelque une depuis les 2 dernières années et j’ai toujours une grande fierté de le faire.

Un grand bravo a tous coureur (mes amis et amies de course vous êtes génial je vous adores), organisateur, bénévole, exposant et supporter c’est vous les artisans et les ingrédients de cette recette qui pour 2015 a été une super expérience de course malgré que la fille soit tomber dans les pommiers!

View and download your photos for FREE today! http://www.zoomphoto.ca/event/19734/

Marie-C.